En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Situation avant 1870
maison histoire.png

Texte à méditer :   A nous le souvenir, à eux l'Immortalité.   Souvenir Français du canton de Dun-sur-Meuse
    Imprimer la page...

Situation avant 1870

Situation avant 1870

Le boom économique

Le Second Empire est le théâtre d'un boom économique remarquable généré par une modernisation économique, sociale et financière. De grands chantiers d'urbanisation sont mis en oeuvre sous l'impulsion du Baron Haussmann.
La rationalisation des transports notamment ferroviaires et fluviaux va permettre le désenclavement des régions éloignées des grands centres.

Napoléon III
napoleon3.jpg

À la fin du Second Empire, la France dispose d'un réseau de voies ferrées de 23000 kilomètres. La production sidérurgique explose et de grands ports sont créés.
La messagerie maritime met en place des services réguliers à destination de l'Afrique, de l'Amérique et de l'Orient.
De grands travaux sont engagés dans le pays. La capitale fait l'objet de travaux de réaménagement gigantesques avec notamment :

  • renforcement et extension des fortifications,
  • installation de l'éclairage au gaz,
  • installation d'un réseau d'adduction d'eau potable et d'un réseau d'eau usée,
  • Naissance de grands magasins et des Halles.

Plusieurs autres grandes villes suivent le modèle parisien (Rouen, Besançon, Lyon, Marseille, Bordeaux, Lille)

Baron Haussmann
haussmann.jpg

Le système bancaire est modernisé et des conventions sont signées avec les pays limitrophes. L'épargne des Français est investie massivement dans l'industrie et le commerce.

Malgré ce boom économique, la France reste un pays essentiellement agricole avec des pratiques qui évoluent peu. Les vieilles activités textiles occupent l'essentiel du cadre industriel au détriment de la métallurgie.
Le Royaume-Uni, l'Allemagne et les États unis connaissent un développement économique plus soutenu que celui de l'Empire.

Politique étrangère

Après avoir redoré le blason de la France suite au désastre de 1815 et aux révolutions de 1830 et 1848, Napoléon III montre ses ambitions en termes de politique extérieure.
Il promeut l'idée de l'état nation. Il souhaite par une diplomatie qui se révélera brouillonne casser les ententes conservatrices (Russie-Prusse-Autriche) et s'allier avec le Royaume-Uni.
C'est avec cette idée qu'il s'engagera au côté de la Grande-Bretagne dans l'éprouvante guerre de Crimée dont la France ressortira affaiblie.
Il intervient en faveur des chrétiens d'Orient et entraîne le pays dans le bourbier mexicain.
Il engage ses troupes au côté des Piémontais et récupère en retour Nice et la Savoie.

Napoléon III lance ses troupes de marine dans une importante opération de conquête coloniale laquelle sera poursuivie par la IIIe république.
L'empereur voit dans cette initiative l'occasion de manifester la grandeur du Pays, de soutenir les missions catholiques dans le monde et de trouver des débouchés à l'industrie française.

Le virage politique de 1860

Après le coup d'État du 2 décembre 1852, Louis Napoléon Bonaparte est nommé empereur. Il concentre entre ses mains tous les pouvoirs. Il gouverne de façon autoritaire en s'appuyant sur une police omniprésente. La presse est muselée et les opposants sont étroitement surveillés.
De nombreux républicains sont arrêtés ou contraints à l'exil (Victor Hugo) et les magistrats sont à la solde du pouvoir.
Après l'attentat manqué du 14 janvier 1858, une loi de sûreté nationale est mise en place.

Face à la montée des mouvements révolutionnaires, royalistes et autres républicains, l'empire va assouplir sa politique.
Les députés et sénateurs peuvent désormais répondre au discours du trône. Le droit d'amendement est élargi ainsi que les discussions des projets de loi.
Un compte rendu des débats est maintenant rendu public et l'assemblée dispose d'un droit de regard sur l'administration et la politique du gouvernement.

Les élections de 1863 montrent une progression importante de l'opposition monarchiste et républicaine. Les campagnes et les petites villes restent fidèles aux candidats officiels, mais les grandes villes basculent dans l'opposition.
Les différentes élections qui ont lieu jusqu'en 1870 font apparaître une ascension fulgurante de l'opposition.

Le 2 janvier 1870, l'empereur fait appel à Émile Ollivier pour constituer un gouvernement représentatif du corps législatif. Ce gouvernement se heurte vite à l'opposition radicale et socialiste révolutionnaire. Les grèves se multiplient et la troupe est envoyée contre les grévistes.

Sources :

  • wikipedia.org
  • wikimedia common
  • Est Républicain
Mots-clés associés

Date de création : 30/08/2020 08:47
Catégorie : - Guerre de 1870
Page lue 4550 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !