En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Sassey-sur-Meuse
maison histoire.png

Texte à méditer :   A nous le souvenir, à eux l'Immortalité.   Souvenir Français du canton de Dun-sur-Meuse
    Imprimer la page...

Sassey-sur-Meuse

Sassey-sur-Meuse dans la Grande Guerre.

croix-de-guerre.jpg

Citation du village à l'ordre de l'Armée le 05/02/1921 ; croix de guerre avec palme.

Situé dans la zone de combat au début de la guerre, puis sur la ligne de feu en 1918, a fait preuve de la plus vaillante attitude sous les bombardements et pendant l'occupation ennemie, sans jamais désespérer de la victoire finale.

Du 25 au 26 août 1914, la 8e division d’infanterie, entraînée dans le repli général de l’armée française, se porte sur la rive gauche de la Meuse par le pont de Sassey. Elle est couverte dans son mouvement par l’artillerie divisionnaire placée sur les hauteurs, aidée d’une batterie du 4e corps.
Elle surveille l’intervalle entre ce village et Cléry-le-Petit. Elle prolonge sur sa gauche le secteur du 2e corps qui s’étend jusqu’à Stenay et sur sa droite le secteur du 5e corps qui s’étend jusqu’à Vilosnes.
Le 26, toute la journée, la IIIe armée française se porte sur la rive gauche de la Meuse. En fin de journée tous les ponts sur la rivière sont détruits.
Les 28 et 29 août, le 4e corps, dégarni sur son flanc gauche, est contraint de se replier en laissant un secteur sans couverture. Le 13e corps allemand, commandé par le général Von Fabeck, ordonne à la 26e division de poursuivre l’ennemi en franchissant rapidement la Meuse. La destruction du pont de Sassey est trop importante pour envisager une réparation. Le général Herzog Von Urach ordonne de construire un pont sous couverture de l’infanterie envoyée sur la rive opposée. Le niveau de la rivière étant assez bas en ce mois d’août, la construction est relativement aisée.

Pont provisoire de Sassey
sassey2.jpg


Le 30 août, à 4 h 30, le franchissement des troupes allemandes commence par les 51e, 54e et 52e brigades d’infanterie suivies par l’artillerie de campagne. Une tête de pont est aménagée sur un rayon de 2 kilomètres avec une défense renforcée et durable. Le bombardement de l’artillerie française qui pilonne les positions allemandes monte progressivement en intensité.
La route de Montigny-devant-Sassey à Mont-devant-Sassey est ouverte aux troupes allemandes.

Sur le M.A.M de Sassey-sur-Meuse

  • Morts pour la France : 15
  • Victimes civiles : 3


 

Sassey-sur-Meuse
sassey.jpeg

Morts pour la France inhumés dans le cimetière communal de Sassey :

  • Jacquet Camille, MDL au 5e RAP, 1882-1915
  • Bertaux Robert, S/s lieutenant au 18e BCP, 1892-1914
  • Adnesse Jean, chasseur au 18e BCP, 1888-1917
  • Grandjean Jean, sergent au 99e RI, 1897-1918
  • Perrin Pierre, brigadier au 261e RA, 1887-1918

Capture de Mont-devant-Sassey par la 90e division américaine

Le 2 novembre 1918, la 90e division reçoit l'ordre d'attaquer dans la matinée du 3, la ligne des hauteurs qui surplombent Dun, Sassey et Halles, et de pousser de fortes patrouilles vers Mouzay et Stenay, à l'est de la Meuse.

La 179e brigade d'infanterie est chargée de passer devant les lignes de la 180e brigade et d'attaquer à 8 heures le 3 novembre par régiments accolés. Chaque régiment avancera par colonne de bataillons avec le 357e d'Infanterie à droite et le 358e à gauche.

L'axe d'attaque du 357e d'Infanterie sera bois des Dix Jours-Cote 306. Celui du 358e sera Cotes 321, 325 et 318, cette dernière cote étant l'objectif. Chaque régiment exploitera son avance jusqu'aux bords des falaises.

La préparation d'artillerie se limitera à un bombardement avec obus à gaz non persistant  dans les ravins qui mènent à Montigny et Halles. Un barrage roulant sera déclenché en avant des lignes tenues par la 180e brigade.

La limite interrégimentaire sera le ravin qui mène de Villers à Montigny.

Le 3 novembre, la 179e brigade attaque comme prévu derrière le barrage roulant qui démarre à 8 heures. Sur la droite, le 357e d'Infanterie ne rencontre pas de résistance et atteint le bord de la falaise avant midi.

Le 358e d'Infanterie sur la gauche est pris sous un bombardement intense d'artillerie et sous le feu croissant des mitrailleuses alors qu'il s'approche de la hauteur qui surplombe Halles.

Les deux régiments de la 179e brigade occupent la rive gauche de la Meuse entre Montigny et Sassey et tente d'établir une tête de pont pour traverser la rivière. Mont, Montigny et Sassey sont capturés le 3 novembre 1918.

*******************************

Soldats au cimetière communal
Convoi Nom Prénoms Statut Unité Commune Tombe Latitude Longitude Commentaire
09/08/1922 ADNESSE Jean Chasseur 18e BCP Sassey-sur-Meuse Oui
30/01/1923 JACQUET Camille MDL 5e RAP Sassey-sur-Meuse Oui
09/06/1922 PONCY Léon Clément Soldat 366e RI Sassey-sur-Meuse Non Pas trouvé
BERTAUX Robert Edouard Sous-Lieutenant 18e BCP Sassey-sur-Meuse Oui
GRANDJEAN Jean René Sergent 99e RI Sassey-sur-Meuse Oui
PERRIN Pierre Emile Brigadier 261e RA Sassey-sur-Meuse Non Pas trouvé

Sources :

  • Souvenir Français de Dun
  • ABMC1918
  • History of the 90th Division
Mots-clés associés

Date de création : 20/02/2018 16:29
Catégorie : - Nos villages dans la tourmente
Page lue 7838 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !