En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Mont-devant-Sassey
maison histoire.png

Texte à méditer :   A nous le souvenir, à eux l'Immortalité.   Souvenir Français du canton de Dun-sur-Meuse
    Imprimer la page...

Mont-devant-Sassey

Mont-devant-Sassey dans la Grande Guerre

croix-de-guerre.jpg

Citation du village à l'ordre de l'Armée le 19/11/1920 ; croix de guerre avec palme.

Situé dans la zone de combat au début de la guerre, puis sur la ligne de feu en 1918, a supporté sans faiblesse les misères de l'occupation allemande attendant courageusement l'heure de la délivrance.

Le 29 août 1914, la 8e division est chargée de défendre le front depuis Wiseppe jusqu’à Cléry-le-Petit. Craignant une offensive allemande et subissant toute la soirée le feu de son artillerie, la division se replie sur Romagne-sous-Montfaucon. L’artillerie française placée à Cunel contrebat les obusiers ennemis.

Le 30 août 1914, le 13e corps allemand aligne sa 27e division derrière la 26e pour traverser la rivière sur les ponts de bateaux de Sassey. L’ennemi occupe les villages de Doulcon, Sassey, Mont-devant-Sassey et Montigny.

Sur ordre de la 8e division, le 124e R.I. se dirige vers Mont-devant Sassey qu’il doit occuper. Les 1er et 3e bataillons se portent sur le bois de Mont, par Villers-devant-Dun ; le 2e bataillon reste en réserve. Un violent combat s’engage ; toute progression vers le village est impossible. Le soir, le régiment bivouaque hors du bois à l’exception de quelques éléments qui restent sur place.

Le 31 août, les positions de la veille sont reprises. Le 2e bataillon remplace le  premier. Le combat reprend, très dur, très meurtrier. Les Allemands mettent le feu à la lisière de la forêt pour interdire l’accès au village. Le régiment ne réussit pas à déboucher sur Mont. Au contraire, l’ennemi s’infiltre à droite et à gauche et vers 14 heures, il lance une attaque générale sur le front de la division. Sous un ouragan de feu et de fer, le 124e R.I. est contraint à la retraite en laissant de nombreux hommes sur le terrain. 300 fantassins restent entre les mains de l’ennemi.

Le 124e R.I. se replie sur Villers où il bivouaque.

Stèle de l'ancienne fosse commune au-dessus de l'église de Mont
mont_dt_sassey.jpeg

Lors de ce combat, le capitaine HASSLER du bataillon de Joinville et le lieutenant ROMMEL se trouve face à face.

hassler.jpg

Extrait du journal de marche du capitaine Hassler, instructeur à l'école militaire de Joinville

"Après bien des combats en Meuse, nous pénétrons dans le bois de Mont-devant-Sassey ou nous sommes terriblement canonnés. Des obus tombent un peu partout dans le bois, l’attaque est lancée. Je descends dans un ravin par un petit sentier et arrive avec mon peloton dans une immense clairière qui borde la route. Devant nous et au sommet d’une crête, nous apercevons les boches. Je fais tirer par salves. Les canons ennemis entrent en action, leurs feux d’abord croisés devant nous s’élargissent, et finalement les obus tombent sur nous et autour de nous. Des grenades ou petites bombes roulent à nos pieds et éclatent.
Les allemands occupent le village et pour en interdire l’accès, ils mettent le feu à la lisière. Mes effets sentent le cadavre, nous dégageons tous une odeur de cadavres ; il tombe sur nous un ouragan de fer.
Les Allemands font l’invasion du bois, aux clairons accompagnés de tambourins. Pendant qu’ils jouent, on n’entend pas une balle, puis un silence complet très impressionnant, suivi d’un déluge de fer et de balles ; ils sont là, on ne  voit rien, des hommes tombent de tous les côtés.
J’ai l’ordre de rassembler mes hommes et de partir en colonne par quatre pour charger à la baïonnette. Encore un ordre de charger et je charge trois fois, des hommes tombent en masse.
Nous battons en retraite, je verrai toujours cette retraite lamentable par une chaleur torride le long de la route qui va du bois de Mont à Villers-devant-Dun".

Village de Mont-devant-Sassey en 1914
mont_dt_sassey2.jpeg

Capture de Mont-devant-Sassey par la 90e division américaine

Le 2 novembre 1918, la 90e division reçoit l'ordre d'attaquer dans la matinée du 3, la ligne des hauteurs qui surplombent Dun, Sassey et Halles, et de pousser de fortes patrouilles vers Mouzay et Stenay, à l'est de la Meuse.

La 179e brigade d'infanterie est chargée de passer devant les lignes de la 180e brigade et d'attaquer à 8 heures le 3 novembre par régiments accolés. Chaque régiment avancera par colonne de bataillons avec le 357e d'Infanterie à droite et le 358e à gauche.

L'axe d'attaque du 357e d'Infanterie sera bois des Dix Jours-Cote 306. Celui du 358e sera Cotes 321, 325 et 318, cette dernière cote étant l'objectif. Chaque régiment exploitera son avance jusqu'aux bords des falaises.

La préparation d'artillerie se limitera à un bombardement avec obus à gaz non persistant  dans les ravins qui mènent à Montigny et Halles. Un barrage roulant sera déclenché en avant des lignes tenues par la 180e brigade.

La limite interrégimentaire sera le ravin qui mène de Villers à Montigny.

Le 3 novembre la 179e brigade attaque comme prévu derrière le barrage roulant qui démarre à 8 heures. Sur la droite, le 357e d'Infanterie ne rencontre pas de résistance et atteint le bord de la falaise avant midi.

Le 358e d'Infanterie sur la gauche est pris sous un bombardement intense d'artillerie et sous le feu croissant des mitrailleuses alors qu'il s'approche de la hauteur qui surplombe Halles.

Les deux régiments de la 179e brigade occupent la rive gauche de la Meuse entre Montigny et Sassey et tente d'établir une tête de pont pour traverser la rivière. Mont, Montigny et Sassey sont capturés le 3 novembre 1918.

*******************************

Soldats au cimetière communal
Convoi Nom Prénoms Statut Unité Commune Tbe Latitude Longitude Commentaire
13/01/1922 BEAUZEE Paul Henri Jules Canonnier 40e RA Mont-dvt-Sassey Oui
12/11/1921 BRIET Georges Etienne Sapeur 3e RG Mont-dvt-Sassey Oui Redondant avec Doulcon
21/01/1923 FETUS Amable Chasseur 16e BCP Mont-dvt-Sassey Non Pas trouvé
09/06/1922 JEANNOT Paul Eugène Marcel Caporal 120e RI Mont-dvt-Sassey Oui Inhumé le 14 juin 1922
29/03/1922 SIMON Louis Sergent 82e RI Mont-dvt-Sassey Non Pas trouvé
MABILLE du CHESNE Jean Joseph Capitaine 124e RI Mont-dvt-Sassey Oui 49° 24' 43.87" 5° 10' 01.7" MVT de corps ?
ADAM Michel Mont-dvt-Sassey Oui Mort à Saigon en 1955, pas de fiche SHD
BORELLI Charles Soldat 26e RI Mont-dvt-Sassey Oui Mort en 1945, fiche à vérifier

Jeannot Paul BM84 1922
mont-dvt-sassey_jeannot_bm84_1922.JPG

Sources :

  • Souvenir Français de Dun
  • ABMC1918
  • History of the 90e Division
  • "Die Würtemberger im weltkrieg" d'Otto von Moser
Mots-clés associés

Date de création : 20/02/2018 16:24
Catégorie : - Nos villages dans la tourmente
Page lue 5909 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !