En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Commémoration Pont Pershing
maison histoire.png

Texte à méditer :   A nous le souvenir, à eux l'Immortalité.   Souvenir Français du canton de Dun-sur-Meuse
    Imprimer la page...

Commémoration Pont Pershing

Commémoration du centenaire du passage de la Meuse par la 5e Division US

Introduction

Samedi 22 septembre était commémoré à Dun-sur-Meuse le centenaire de la traversée de la Meuse par la 5e division US et la construction d'un pont lourd pour l'artillerie et les trains.


Cette cérémonie organisée par le Souvenir Français du canton de Dun-sur-Meuse  était orchestrée par Alain Jacquet maire de Dun-sur-Meuse et par le président Jean Marie.
Le pont sur le bief reconstruit par les ouvriers du 7e Génie américain et destiné au passage du matériel et des véhicules du IIIe corps d'armée US fut baptisé en 1931 "Pershing Memorial Bridge" en mémoire du glorieux général qui commanda les Forces Expéditionnaires Américaines pendant la Grande Guerre.


À cette occasion, Madame Sandra S. Pershing, veuve du petit fils du général, avait fait le déplacement, accompagnée de plusieurs ressortissants américains.


Ce fut aussi l'occasion de remettre la médaille de Verdun au représentant de la famille Clark, cette action n'ayant pu trouver sa place dans le cérémonial de Romagne-sous-Montfaucon.

Déroulé de la commémoration

Les participants sont accueillis par Alain Jacquet maire de Dun et par Jean Marie président du SF du canton de Dun et délégué général adjoint du SF de la Meuse.

Accueil des participants
IMG_6302.JPG


On note une forte participation de la population et de nombreuses personnalités dont M. Benoit Vidon, sous-préfet de Verdun; M. le colonel Taillander, délégué militaire départemental; Mme Sandra Pershing; Monsieur Alain Jacquet, maire de Dun; Mme Évelyne Jacquet, conseillère départementale représentant M. Léonard; Mme Juliette Roy, directrice de l'ONACVG; M.Daniel Guichard, président de la codecom; M. Stéphane Perrin, maire de Stenay et conseiller départemental; M. André Victor Pitz, délégué général du SF de la Meuse; M. Jean-Pierre Jacquet, président des AC du Val Dunois; Mme Lilian Pfluke, fondatrice et présidente de l'American War Memorial Overseas; M. Paul Malone, superintendant au cimetière américain de Romagne; la famille Clark; les sapeurs-pompiers du Val Dunois; les reconstituteurs de l'association les Chierotains; les anciens combattants et les porte-drapeaux; ainsi que de nombreux élus des cantons de Dun et de Stenay et de membres d'associations mémorielles régionales.

Accueil des participants
IMG_6303.JPG IMG_6305.JPG
IMG_6313.JPG IMG_6325.JPG

Le président Jean Marie invite les porte-drapeaux et les reconstituteurs à se placer autour du monument aux morts. Jean-Louis Autret est affecté à la surveillance et à la distribution des gerbes, et Médéric Marie à la sono.
Les sapeurs pompiers se déploient le long de la grand-rue. Nous sommes agréablement surpris de constater la fraîcheur et la jeunesse de ce détachement.

Reconstituteurs devant le MAM
IMG_6334.JPG


 

Mise en place des porte-drapeaux
IMG_6336.JPG

Après l'ouverture du ban, Jean Marie fait monter les couleurs.

Alain Jacquet souhaite la bienvenue aux participants et remercie Mme Sandra Pershing et les ressortissants américains d'honorer le village de leur présence. Il invite Mme Sandra Pershing à déposer une gerbe sur la plaque de bronze du "Pershing Memorial Bridge". Il demande ensuite aux personnalités de déposer les leurs au pied du monument aux morts.

Discours de bienvenue
IMG_6341.JPG

Les personnalités
IMG_6343.JPG

Dépôt de gerbe au pont Pershing
IMG_6345.JPG IMG_6348.JPG

Dépôt de gerbes au MAM
IMG_6351.JPG

Dépôts de gerbes au MAM
IMG_6353.JPG IMG_6356.JPG
IMG_6359.JPG IMG_6362.JPG

Dépôt de gerbes
IMG_6380.JPG

Jean Marie prend la parole et demande à l'ingénieur du son de lancer l'US taps, la sonnerie aux morts, la Stars Spangled Banner et la Marseillaise. Il relate l'historique de la reconstruction du pont de Dun et la volonté des anciens de la 5e division de marquer leur passage non pas par un monument de pierre comme ils le firent autrefois, mais par une œuvre esthétique originale. C'est ainsi qu'ils offrirent les balustrades de bronze avec dessins et inscriptions.

Plaque du parapet offerte par les vétérans de la 5e Division US
plaque-pont-dun2.jpg

Prise de parole par Jean Marie
IMG_6366.JPG


Il retrace succinctement le passage de la Meuse par les hommes de la 5e division sous un feu meurtrier de mitrailleuses et d'artillerie, la traversée à la nage de la rivière à Petit Cléry et l'occupation de la rive gauche du Loison au jour de l'Armistice.

Personnalités et assistance
IMG_6362.JPG IMG_6363.JPG


Il reprend les mots d'éloge du général Pershing à propos de cette traversée : "le fait d'armes, qui marque tout particulièrement la 5e division, en une unité de combat a été la traversée de la Meuse et l'établissement d'une tête de pont sur la rive orientale.
Cette opération a été l'un des plus brillants exploits militaires dans l'histoire de toute l'armée américaine en France."

Jean Marie poursuit son récit en décrivant la quête de l'historien de la division, Benjamin H. Namm, pour trouver les fonds et pour suivre la fabrication de l'œuvre. Il décrit la cérémonie d'inauguration du 4 juillet 1931 et précise que c'est à ce moment que le pont fut baptisé "Pershing Memorial Bridge".


Il enchaîne en expliquant comment les Américains apprirent la destruction du parapet en 1940 et celle du pont en 1945 lors de la retraite allemande.


Il décrit les efforts de Benjamin H. Namm pour retrouver des fonds dédiés à la reconstruction des balustrades et la joie de ce dernier en apprenant que les villageois avaient récupéré les pièces dans la rivière et les avaient remises en état avec leurs propres deniers.


Il termine son discours en expliquant comment le Souvenir Français de Dun avait pris conscience que le pont ne portait pas de plaque d'identité et comment en 2012 il avait réglé le problème par l'ajout de deux plaques de bronze.

Remise de la médaille de Verdun au représentant de la famille Clark

Après de nombreuses recherches, Jean Marie réussit à obtenir la médaille de Verdun pour Coleman Tilestone Clark et son inscription sur le livre d'or. Il souhaitait remettre cette médaille et le diplôme associé au représentant des frères Clark devant les tombes des deux frères, au cimetière américain de Romagne, pendant la cérémonie du 23 septembre. Malheureusement, il n'a pas été autorisé à le faire et s'est vu contraint de procéder à cette remise de médaille à la fin de la cérémonie du pont Pershing.

À cette occasion, il retrace le parcours des frères Clark. De Coleman tout d'abord qui servit la France très tôt dans un service d'ambulances américaines où il traversa les champs de bataille les plus meurtriers, dont celui de Verdun qui lui vaudra la médaille en référence.
Jean Marie explique ensuite comment Coleman tenta de s'engager dans l'armée américaine en 1917, puis le refus des autorités américaines de l'intégrer dans l'AEF pour cause de mauvaise vision et son engagement final dans la Légion étrangère.
Jean Marie décrit son ascension au sein de son régiment, son affectation dans l'artillerie et son décès dans l'Aisne le 29 mai 1918.

Il poursuit avec le parcours de Salter Clark dans l'AEF et son décès près de Grandpré le 19 octobre 1918. Au terme de son discours, Jean Marie remet la médaille et le diplôme au représentant de la famille Clark qui l'en remercie.

Remise de la médaille de Verdun à la famille Clark
IMG_6373.JPG

Remise de la médaille de Verdun à la famille Clark
IMG_6368.JPG IMG_6369.JPG

Mme Evelyne Jacquet prend la parole au nom du président du conseil départemental. Elle retrace le parcours de l'AEF depuis son arrivée en France, son entraînement et sa mise à niveau jusqu'aux grandes batailles qu'elle a livrées au sein des armées françaises dans l'Aisne, les Vosges et la Marne, puis avec sa propre armée au saillant de Saint-Mihiel et en Meuse-Argonne.
Elle souligne les liens étroits qui unissent la France et les USA et rend honneur aux ressortissants américains pour avoir toujours répondu présent quand la France avait besoin d'eux.

Discours d'Evelyne Jacquet
IMG_6375.JPG

Les autorités sont invitées à saluer et à remercier les porte-drapeaux. Mme Sandra Pershing prend la parole, remercie les participants et lance un message de paix.

Remerciement de Sandra Pershing
IMG_6382.JPG

Jean Marie clôt la cérémonie et invite les participants à prendre le pot de l'amitié.

Pot de l'amitié
IMG_6384.JPG IMG_6387.JPG
IMG_6388.JPG IMG_6393.JPG
IMG_6394.JPG IMG_6396.JPG
IMG_6397.JPG IMG_6399.JPG
IMG_6402.JPG IMG_6407.JPG
IMG_6409.JPG IMG_6412.JPG
IMG_6415.JPG IMG_6418.JPG
IMG_6420.JPG IMG_6422.JPG

Coupure de presse de l'Est Républicain du 23/09/2018
ceremonie_pershing.jpg

Plus de photos ici

*****Fin de la commémoration*****


Date de création : 25/09/2018 10:09
Catégorie : - Cérémonies 2018
Page lue 931 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !