En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Brieulles-sur-Meuse
maison histoire.png

Texte à méditer :   A nous le souvenir, à eux l'Immortalité.   Souvenir Français du canton de Dun-sur-Meuse
    Imprimer la page...

Brieulles-sur-Meuse

Brieulles-sur-Meuse dans la Grande Guerre

croix-de-guerre.jpg

Citation du village à l'ordre de l'Armée le 19/11/1920 ; croix de guerre avec palme.

Situé pendant toute la durée de la guerre sur la ligne de feu, a été l'objet de multiples bombardements qui l'ont totalement détruit. A bien mérité du pays par l'héroïque abnégation dont il a fait preuve pendant l'occupation ennemie.

Le 26 août 1914, le 5e corps français, l’artillerie de corps et 3 bataillons, assurent la défense des côtes, de Brieulles vers Dannevoux. Ils se relient sur leur gauche au 4e corps.et sur leur droite au 6e corps qui se charge de la couverture jusqu’à Cumières. Le lendemain, les 12e et 9e divisions d’infanterie assurent la défense des passages de la Meuse sur le secteur de Brieulles.

Le 30 août, dans la crainte d’une attaque probable, la 9e division étend sa couverture jusqu’à Dun, avec le 6e corps à sa droite. Le 3e groupe du 30e régiment d’artillerie de campagne, positionné dans le bois de Forêt, prend sous son feu l’infanterie et l’artillerie ennemies en position à Liny-devant-Dun. Les 23e et 24e brigades de la 12e division, occupent le bois de Brieulles avec 4 compagnies en avant-poste pour surveiller la Meuse. Des batteries de canons de 120 long du 6e corps, s’installent vers Cunel, Romagne, Brieulles et Clery-le-Petit et prennent pour objectifs les ponts de Dun, de Sassey, le bois de Mont et le débouché de la route de Villers à Montigny. Le bataillon de projecteurs envoie 4 appareils de 35 centimètres au 67e régiment d’infanterie.

Brieulles en ruine
brieulles.jpg

Eglise de Brieulles en ruine
brieulles3.jpg

Le 31 août, la 9e division du 5e corps porte ses avant-postes en bordure de la Meuse de Brieulles vers Doulcon. La 12e division du 6e corps signale que Brieulles est fortement canonné. En soirée, le 16e corps allemand (AK16) qui vient de passer la Meuse à Vilosnes, lance une attaque vigoureuse vers Brieulles qui est repoussée.

Les cimetières militaires français et allemands de Brieulles-sur-Meuse regroupent un grand nombre de soldats, tués pendant ces opérations.
    • Cimetière français : 2572 corps
    • Cimetière allemand : 11278 corps

Cimetière allemand de brieulles-sur-Meuse
brieulles4.jpg

Cimetière militaire français de Brieulles-sur-Meuse
cim_brieulles.jpg

brieulles mon.jpg

Cimetière allemand de Brieulles-sur-Meuse
brieulles all.jpg

brieulles2.jpg

Extrait de l'état civil après la guerre 14 18
cm_brieulles.JPG

La 4e division d’infanterie U.S. (Ivy) pendant l’offensive Meuse-Argonne.

Après avoir pris part aux combats du saillant de Saint-Mihiel, la 4e division d’infanterie américaine participe à l’offensive Meuse-Argonne qui reste la bataille la plus grande et la plus longue que les États-Unis d’Amérique aient jamais connue.
Dès le 26 septembre 1918, jour du déclenchement de l’offensive, la 4e D.I.U.S. libère Septsarges. Elle s’empare de Nantillois, le lendemain, mais les contre-attaques allemandes l’obligent à se retirer. Le 28, le village est repris et, cette fois, conservé. Après trois jours de combats ininterrompus, la 4e D.I.U.S. enlève le bois de Brieulles et occupe les lisières des bois de Fays et des Ogons.

La seconde phase de l’offensive débute le 4 octobre. Après trois jours de durs combats, la division occupe les bois de Fays et de Malaumont, et atteint la route Cunel-Brieulles. Trois assauts sont nécessaires pour enlever le bois de Peut de Faux, le 10 octobre, et les points extrêmes du bois de Forêt et le moulin d’en Haut, le 11.

Tour observatoire au bois de Forêt
bois_foret_tour.jpg

Voie de 60 à l'ouest du bois de Forêt
bois_foret_voie60.jpg

Fortement éprouvée par 24 jours de luttes intenses, la 4e D.I.U.S. réussit à garder sa position en face de Brieulles jusqu’au 19 octobre, jour où elle est relevée par la 5e D.I.U.S. « Red Diamond ».

Le monument érigé au bord de la route Brieulles-Nantillois rappelle le sacrifice des troupes américaines pour notre liberté. Au cours de ces 24 jours, la 4e D.I.U.S. perd 244 officiers et 7168 soldats, tués ou blessés, et capture 2731 prisonniers.

Passage de la Meuse, à Brieulles-sur-Meuse, de la 5e division U.S.

Le 3 novembre 1918, à 12 heures, la compagnie D du 7e régiment de génie, 5e division, réussit à faire traverser une patrouille d’environ 20 hommes dans la courbe de la Meuse, au nord-est de Brieulles. Elle assure la couverture de la compagnie F, du 7e génie, qui est affectée à la construction d’une passerelle au-travers de la rivière à cet endroit. La patrouille est suivie par la compagnie E du 6e régiment de génie de la 3e division. Aussitôt le pont achevé, le génie se prépare à transporter le matériel vers le canal. L’ennemi ayant découvert l’opération, mitraille lourdement le secteur, et oblige les unités à se replier.

55 - PONT CANAL.jpg

Pendant la journée, le génie achemine du matériel le long de la voie d’eau, près des restes d’un pont en fer. À la tombée de la nuit, la compagnie G du 6e régiment d’infanterie, 5e division, réussit à franchir la passerelle sur le fleuve et rejoint le détachement sur la berge du canal ; le reste du 2e bataillon du 6e d’infanterie est placé dans et autour de Brieulles pour couvrir les troupes situées de l’autre côté de la Meuse.

À minuit, le détachement du 7e génie qui travaille sur les passerelles à travers le canal, a achevé un premier pont et termine le deuxième.  À deux heures du matin, les compagnies E et G du 6e d’infanterie essayent de passer prestement sur l’un des ponts, mais doivent reculer sous le feu intense de l’ennemi ; plusieurs autres tentatives échouent.

Pont de bateaux à l'Est de Brieulles vue vers le Nord
pont_de_bateaux_brieulles.jpg

À l’aube du 4 novembre, la situation reste inchangée et demeure ainsi jusqu’à 18 h 30. À ce moment, les compagnies E et G traversent le canal dans l’obscurité et surprennent les Allemands. Ils organisent une tête de pont et l’étendent rapidement aux flancs ; cette action permet au reste du bataillon de passer, en laissant la compagnie F soutenir l’opération avec un peloton dans Brieulles et les trois autres sur la rive ouest du canal.
Les dommages faits aux ouvrages pendant la nuit, sont réparés et la 10e brigade d’infanterie peut traverser le canal en repoussant l’ennemi devant elle.

Carte des passages de la Meuse par la 5e US division
carte_pont_brieulles.jpg

Borne de la 4e USDI entre Brieulles et Nantillois
borne_brieulle_4usdi.JPG

*******************************

Soldats dans le cimetière communal
Convoi Nom Prénoms statut Unité Commune Tombe Latitude Longitude Commentaire
01/05/1921 HANSE Georges Sergent 2e RMZ Brieulles-sur-Meuse Oui
08/06/1921 LECRIQUE Jean Léon Soldat 366e RI Brieulles-sur-Meuse Oui
DROUET Charles Sergent 18e BCP Brieulles-sur-Meuse Oui
SOUTRE Albert Adjudant 147e RI Brieulles-sur-Meuse Oui
MORETTE Henri Amédée Soldat 165e RI Brieulles-sur-Meuse Oui Mort à Ornes en 1914
DUCHESNE Charles Soldat 6e sect COA Brieulles-sur-Meuse Oui Mort en 1941
GAUTIER Henri Caporal 1er Choc Brieulles-sur-Meuse Oui Mort en 1945

Sources :

  • SHD, jmo du 5e corps
  • Texte et photos, Jean-Louis Autret et Jean Marie
  • SF Dun
  • ABMC 1938

Date de création : 20/02/2018 16:05
Catégorie : - Nos villages dans la tourmente
Page lue 14131 fois

Réactions à cet article

Réaction n°1 

par AUTRET_Henri le 13/09/2018 20:40

Bonjour,

Superbe article sur la commune de Brieulles,

Je vous remercie pour votre travail et vos recherches  

Cordialement.......AUTRET Henri ,Maire de Brieulles sur Meuse .....