En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Baptême du pont de Dun le 15-09-2012
maison histoire.png

Texte à méditer :   A nous le souvenir, à eux l'Immortalité.   Souvenir Français du canton de Dun-sur-Meuse
    Imprimer la page...

Baptême du pont de Dun le 15-09-2012

Baptême du Mémorial Pershing Bridge
le 15 septembre 2012


Arrivée des figurants, des porte-drapeaux, des personnalités et du public
 
 a1_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg

a2_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg a3_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg

a4_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg

a5_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg a7_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg

a6_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg  a9_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg

 a8_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg

 b1_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg  b2_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg

b3_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg

 La cérémonie devant le Monument aux Morts de Dun

 b5_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg

 b6_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg  b8_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg

 b7_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg


 

Histoire de la 5ème Division américaine par Jean-louis Autret

 b9_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg

Aujourd’hui nous sommes réunis pour honorer le corps expéditionnaire américain (Aef) et procéder au baptême du Pont de Dun.
Sur la face droite du monument, se trouve en Français et en Anglais l’inscription suivante…..
«  HOMMAGE AUX HEROS DE LA 5ème DIVISION DE L’ARMEE DES ETATS-UNIS TOMBES POUR LA DELIVRANCE DE DUN SUR MEUSE, OCTOBRE/NOVEMBRE 1918 ».
 
La 5ème division est organisée au Camp LOGAN à HOUSTON au TEXAS fin 1917, elle est constituée de 28105 hommes à son arrivée en France le 1er mai 1918.
 
Elle est composée de deux brigades d’infanterie à quatre régiments, une brigade d’artillerie de trois régiments, un régiment de génie, des unités de mortiers, un bataillon de mitrailleuses, d'unités des transmissions, des services sanitaires, du service du train, munitions et bien d’autres services.
 
L’insigne de la division est un losange rouge (le Diamant Rouge) avec le chiffre 5 en son centre rappelant son numéro, les « Reds Diamont ».
 
Lors des combats de Saint-Mihiel, les allemands les appellerons les « Die Rote Teufel », en Anglais les « Reds Devils », ils garderont définitivement le nom de « DIABLES ROUGES ».
 
La 5ème division participe aux campagnes d’Alsace, des Vosges, de Lorraine, du saillent de Saint-Mihiel et de notre région Meuse-Argonne en 1918.
 
Elle a libéré 220 kilomètres carré de notre territoire fait un grand nombre de prisonniers et pris un important matériel de guerre.
 
La division a eu à déplorer 9981 victimes et a reçu 351 décorations pour bravoure au combat.
 
Ne les oublions pas, souvenons-nous !!


 Dépôt de gerbe

 c1_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg

c2_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg  c3_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg



 

L'hommage aux soldats Américains tombés en 1918 sur le Monument aux morts de Dun

c4_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg



 

La suite de la cérémonie sur le pont de Dun "mémorial pershing Bridge"

a1_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg



 

la mise en place

 c5_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg c6_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg 

c7_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg c8_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg

c9_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg d1_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg



 

Histoire du pont par Jean Marie

d2_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg

Archives de la 5ème division et articles du New York Times 

Le “PERSHING MEMORIAL BRIDGE” 
Le 31 mai 1931
« Il est intéressant de noter à ce moment où les souvenirs du héros militaire de la nation sont cristallisés dans les nombreuses cérémonies s'inspirant de « Décoration Day », qu'un nouveau type de mémorial permanent doit être consacré le 4 juillet de cette année à DUN sur MEUSE, (France), par la Société de la Cinquième Division, en commémoration des efforts des officiers et des hommes de cette division à forcer le franchissement de la Meuse en cet endroit les 4 et 5 novembre 1918.
Au lieu d'un puits de granit ou de type ordinaire, autre marqueur de champ de bataille, les survivants de la Cinquième Division ont choisi de perpétuer les activités de la division, dans un mémoire à la fois utile et décoratif.
Il se compose d'une élaboration du pont sur la Meuse à DUN et sera l'un des plus beaux monuments de la Division dédié en France.
Balustrades de bronze sur les deux côtés du pont, avec des dessins en son centre et plaques inscrites, rappellera aux citoyens Français et autres, qui traverseront le pont pour les années à venir, le passage de la Meuse, en 1918 sur un frêle pont de bateaux et à la nage sous le tir de mitrailleuses lourdes et des tirs d'artillerie, par des milliers de soldats Américains déterminés, portant le losange rouge de la 5ème division ».
Le forçage de la traversée de la Meuse par la 5ème division a été caractérisé par le Général John PERSHING comme l'un des plus brillants exploits militaires de l'armée Américaine en France.
La conduite vers le nord jusqu'à la rive ouest de la MEUSE. La cinquième division a été la charnière sur laquelle la totalité de l'Armée Américaine tournait au cours des derniers mois mouvementés de la guerre.
Comme l'armée Américaine était considérée comme la charnière du front allié de la guerre, la Cinquième Division a été littéralement la charnière de la charnière. 
La Division a été ordonnée pour faire face à la droite et traverser le fleuve entre DUN ET BRIEULLES, et chasser les Allemands de leur dernier bastion des hauteurs de Meuse, avec pour moteur le Major Général Hanson E. ELY, et derrière eux les deux brigades d'infanteries, la neuvième dirigée par le Général Joseph C.CASTNER et la dixième par le Général Paul B.MALONE, dans la vallée inondée de la Meuse, le 4 novembre 1918.
La rapidité et l'audace des hommes du 7eme régiment de Génie pour la construction des ponts entre BRIEULLES ET DUN sous les tirs Allemands et bien que plusieurs fois détruits permit à un peloton d'infanterie de gagner l'autre rive ( Capitaine Allword, médaille d'honneur du congrès) et de déloger l'ennemi afin de continuer la lutte sur la ligne de JAMETZ sur la rivière le Loison le 11 novembre 1918.
Les mots d'éloge du GENERAL PERSHING pour cette traversée de la MEUSE furent les suivants :
« ...le fait d'armes, qui marque tout particulièrement la 5eme division, en une unité de combat a été la traversée de la MEUSE et l'établissement d'une tête de pont sur la rive orientale. Cette opération a été l'un des plus brillants exploits militaires dans l'histoire de toute l'armée Américaine en France. (Dorénavant la 5ème division prendra le nom de DIVISION MEUSE) ».
Il y a plusieurs années, à l'instigation du grand Benjamin H.NAMM de Brooklyn, historien de la 5eme Division, et dépositaire des fonds commémoratifs, la Société a décidé de mettre les fonds, à une élaboration du pont qui a été construit à DUN depuis la guerre. 
Le Major NAMM a fait plusieurs voyages en France afin de surveiller les travaux, qui ont été réalisés par l'entreprise Lahalle et Levard, architectes de Paris.
Le 21 Juin, une délégation de vétérans de la 5eme Division quitte NEW-YORK sur le paquebot LA FAYETTE et après un voyage à travers les champs de bataille se réunira à DUN SUR MEUSE le 4 juillet.
Français, dignitaires militaires et d'autres se joindrons aux vétérans de la 5ème Division pour la cérémonie, Major EMER YEAGER, attaché militaire des Etats-Unis à Varsovie, un ancien de la 5ème Division, sera parmi les personnes présentes, le lieutenant RUSSEL G.FISHER de Wilmington Delaware, fera la présentation officielle.
L'une des plus ardus, en charge des taches, dans l'expérience de l'armée Américaine, le 5eme Division Mémorial Bridge devrait être un point d'intérêt à toutes les visites, après le terrain sacré du champ de bataille de MEUSE-ARGONNE.

La ville Française de DUN SUR MEUSE, a de nouveau un garde-corps en Bronze sur son pont. On s'empresse de toute la vallée de !a Meuse et de toute la région d'Argonne pour voir le pont et se souvenir des Combattants Américains de la 5ème division qui le 5 octobre 1918 ont pris d'assaut le fleuve Meuse sans pont,(détruit par les Allemands), pour couper la ligne ferroviaire vitale de Sedan et activer l'effondrement de tout le Nord-front Allemand. 
Lors de la cérémonie d'inauguration en 1931, le Major Général Benjamin Harrison NAMM, officier des Gaz pour la division en 1918,  après avoir coupé le ruban avec la fille du Maire de Dun a déclaré que le pont avait été baptisé « PERSCHING MEMORIAL BRIDGE ».
Le pont de DUN sur Meuse a donc été restauré à deux reprises avec des fonds provenant des Anciens Combattants de la 5ème Division Américaine (détruit une première fois en 1918 et une deuxième fois par les Allemands lors de la deuxième guerre mondiale.
 
Le 23 août 1949 The New York Times
 « Les Allemands ont encore détruit le pont à leur retraite en 1945, pour la reconstruction du pont de la ville, il en coûterait trente à quarante mille dollars pour installer de nouveaux garde-corps, mais les dunois ont ingénieusement récupéré la balustrade de la rivière, et l’ont réparée magnifiquement, l'Association de la Cinquième Division est décidée à payer les coûts. Après les cérémonies j'ai appris ( Major NAMM présent lors de la cérémonie de réouverture du pont) que les gens de la ville avaient donné une partie de leur propre argent pour les travaux et la transmission de la mémoire, ces monuments commémoratifs de l'avis de Namm, sont très bien pour maintenir le contact nécessaire avec nos alliés Français ».
 
 SUR DEUX PLAQUES DE CHAQUE COTE DU PONT EN ANGLAIS ET EN FRANÇAIS, NOUS TROUVONS INSCRIT:
« LES ANCIENS COMBATTANTS DE LA 5ème DIVISION DES FORCES AMERICAINES ONT ERIGE CE PARAPET POUR COMMEMORER LE PASSAGE DE LA MEUSE ET L’ETABLISSEMENT D’UNE TETE DE PONT SUR LA RIVE EST PAR LEUR DIVISION PENDANT LA 1ère GUERRE MONDIALE »
 


Inauguration de la plaque mise en place par le Comité du Souvenir Français de Dun

d3_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg

d4_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg



 

Recueillements

d5_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg d6_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg

d7_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg


 

La suite de la cérémonie vers la "Maison de l'Histoire"

d8_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg

 d9_bapteme_pershing_memorial_bridge_dun_14_09_2012.jpg


Article de presse est Républicain

 

6_er_pershing_memoriel_bridge_14_09_2012.jpg 

***** fin de la cérémonie*****
 


Date de création : 16/11/2012 07:56
Dernière modification : 06/12/2012 08:08
Catégorie : - Cérémonies 2012
Page lue 1425 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !