Vous êtes ici :  Accueil
maison histoire.png

Texte à méditer :   A nous le souvenir, à eux l'Immortalité.   Souvenir Français du canton de Dun-sur-Meuse
    Imprimer la page...

Evénements saillants

Le nom du père 2020, guerre d'Algérie Commémoration Montigny 2021
114485272.jpg
tete02_algerie.jpg IMG_8000.jpg
Film du Souvenir Français Souvenir Français, canton de Dun-sur-Meuse CM du 117e RI

Bienvenue sur Souvenir Français Dun

tete02_algerie.jpg

Suite aux restrictions sanitaires et à l'impossibilité d'assurer normalement les permanences chaque week-end la Maison de l'Histoire sera fermée.

Exposition à la Maison de l'Histoire

La guerre d'Algérie

Une exposition sur la guerre d'Algérie sera présentée au public à la Maison de l'Histoire à partir du Samedi 3 juillet 2021 à 15 heures. Cette exposition hors de toute prise de position politique retrace l'histoire de l'Algérie française depuis la colonisation jusqu'à l'indépendance. Elle montre la souffrance des combattants et de la population entraînée dans une sale guerre que l'instable IVe république n'a pu éviter. Un moment de convivialité clôturera cette journée.

Rappel succinct des évènements.

L'Algérie devient une colonie française à partir 1830 et restera rattachée à la France jusqu'à son indépendance en 1962. Elle est divisée en trois départements français en 1848 (Oran, Alger, Constantine) puis en cinq départements en 1955 avec l'ajout de Bône et des territoires du Sud. À partir de 1956 ces départements font l'objet d'un nouveau découpage.

L'Algérie est la seule colonie française à peuplement européen, essentiellement des Français, mais aussi des Italiens, des Espagnols et des Maltais qui obtiennent automatiquement la citoyenneté française. Les indigènes algériens descendants des Juifs expulsés de la péninsule ibérique en 1492 lors de l'inquisition espagnole et qui ont émigré en Algérie, bénéficient de la citoyenneté française par le décret Crémieux. Dans leur très grande majorité les ressortissants musulmans qui représentent pourtant 90 % du peuple algérien sont considérés comme des citoyens de seconde zone.

La Guerre d'Algérie (ou évènements d'Algérie) est un conflit armé qui se déroule de 1954 à 1962. Elle entre dans le cadre des guerres de décolonisation et oppose des nationalistes algériens rassemblés principalement au sein du Front de Libération National (FLN) et la France. Elle se traduit par des actions militaires et diplomatiques, et par une guerre civile entre communautés et au sein de ces mêmes communautés. Elle entraîne une grave crise politique en France, le retour à la tête de l'état du général de Gaulle et la chute de la quatrième république.

Les méthodes employées durant le conflit sont controversées. Concernant les pertes, les chiffres varient selon les sources mais on peut estimer que plus de 250 000 Algériens musulmans sont tués durant cette guerre ainsi que 22 635 militaires français et près de 6500 civils européens. Après les accords d'Évian du 18 mars 1962, le conflit débouche sur l'indépendance de l'Algérie le 3 juillet 1962. La population d'origine européenne (Juifs et Pieds-Noirs) est alors sommée de quitter le pays et plus de 50 000 Harkis sont massacrés.

Coupure de presse de l'Est Républicain du 01/07/2021
sf algerie.JPG

Ravalement de façade à la Maison de l'Histoire

IMG_2782.JPG

____________________

Activité du Souvenir Français du canton de Dun-sur-Meuse

L'année 2021 aura pour thème la guerre d'Algérie (1954-1962). Ce conflit s'inscrit dans le mouvement de décolonisation qui s'opère au sein des empires occidentaux après la Seconde Guerre mondiale.
Elle oppose principalement le Front de Libération National (FLN) à l'origine de l'insurrection et sa branche armée "l'Armée de Libération Nationale" (ALN) à l'armée française.

Entre 1954 et 1962, 1 343 000 appelés et 407 000 militaires d'active sont envoyés en Algérie. Près de 180 000 musulmans algériens réguliers ou supplétifs combattent aux côtés des Français.
Le conflit se double d'une guerre civile et idéologique au sein des deux communautés donnant lieu à des vagues successives d'attentats, assassinats et massacres des deux côtés de la Méditerranée.

  • Côté algérien, elle se traduit par une lutte de pouvoir entre le FLN et les partis rivaux, dont le MNA, qui verra la victoire du FLN, et par une campagne de répression contre les Algériens soutenant le rattachement de l'Algérie la France.
  • Côté français, se déchirent les mouvements pacifistes hostiles à la guerre, les mouvements indépendantistes et les mouvements favorables au maintien de l'Algérie française.

La guerre d'Algérie prend officiellement fin le 3 juillet 1962, date de la reconnaissance de l'indépendance du pays suite au référendum d'autodétermination prévu dans les accords d'Évian mais 200 soldats français seront tués après cette date.
Le 25 septembre 1962, la République démocratique d'Algérie est proclamée, s'ensuivent alors l'exode de 1 million de Pieds-Noirs et de Juifs séfarades et le massacre de plus de 50 000 harkis et de leur famille.

Le thème de l'exposition permanente à la maison de l'histoire sera cette année la guerre d'Algérie. Elle sera mise à la disposition du SF de Dun par l'ONAVG
Compte tenu du caractère sensible du thème, la présentation de l'exposition lors de son inauguration sera réalisée par un spécialiste de l'ONACVG.

Projets prévus en 2021

  • Exposition permanente à la Maison de l'histoire avec pour thème "la guerre d'Algérie".
  • Dépôt de gerbe au monument de la Maison de l'histoire.
  • Conférence sur la guerre d'algérie présentée par un spécialiste de l'ONACVG.
  • Conférence sur les commandos marine en Algérie par Jean Marie.
  • Fin de l'implantation des panneaux thématiques sur l'offensive Meuse-Argonne.
  • Mise en place par la Codecom de panneaux de signalisation vers la Maison de l'histoire.
  • Inauguration de la sépulture du marquis de Mortemart après rénovation et agencement.
  • Inauguration du monument d'Aincreville après rénovation.
  • Inventaire des tombes de soldats morts pour la France dans les cimetières communaux du Val Dunois pour d'éventuels travaux à réaliser et pour le programme de géolocalisation lancé par le SF national.
  • Cérémonies patriotiques et autres demandes de la part des municipalités et organisations associatives.
  • Installation de géocaches près des ouvrages mémoriels du canton.

Infos diverses

Plusieurs conférences sont programmées pour expliquer au public les tenants et aboutissants de cette sale guerre.

 

Actions extra-cantonales

  • Participation aux commémorations des organisations patriotiques extérieures au Val Dunois.
  • Aide logistique aux pèlerins qui en feront la demande pour les accompagner dans les pas de leurs ancêtres.
  • Recherche de monuments et lieux symboliques ayant pour thème les conflits armés.
  • Campagne de recherches aux archives départementales.
  • Recensement des monuments de 1870 on et off canton de Dun.

Travaux

  • Maintenance de monuments et de tombes entrant dans le cadre des prestations du Souvenir Français.
  • Inventaire des tombes de soldats MPLF dans les cimetières communaux du Val Dunois.

Actualités

  • Ouverture de la Maison de l'histoire (dates à définir). Ouverture les samedis et dimanches de 14 à 17 heures, entrée gratuite.
  • Inauguration de l'exposition sur la guerre d'Algérie (date à définir).

Conférences

  • "La guerre d'Algérie" par un conférencier de l'ONACVG, date à déterminer.
  • "Les commandos marine dans la guerre d'Algérie" par Jean Marie, date à déterminer.

Films à voir


Articles de presse concernant les actions du SF de Dun en 2021

Coupure de presse de l'Est Républicain du 28/02/2021
jean_marie_2021_01.JPG

Coupure de presse de l'Est Républicain du 17/03/2021
marie_merite.JPG

Coupure de presse de l'Est Républicain du 5 août 2021
ER algerie_2021_08_05.JPG

Jean Marie, chevalier dans l'ordre national du Mérite, coupure de presse Est Républicain du 06/09/2021
merite jean.JPG

**********

Coupure de presse de l'Est Républicain du 08/09/2021
montigny_08_09_2021.JPG

********************

Articles de presse des amis

Chasseurs du 1er RCC tombés au Mali ; Est Républicain du 29/12/2021
mali.jpg

Trois soldats français ont été tués au cours d'une opération au Mali ce lundi, a annoncé l’Élysée. Ils appartenaient au 1er régiment de chasseurs de Thierville-sur-Meuse (Grand Est).

"Leur véhicule blindé a été atteint par un engin explosif improvisé alors qu’ils participaient à une opération dans la région de Hombori", indique l'Elysée dans un communiqué, en donnant les noms des trois morts : le brigadier-chef Tanerii Mauri, 28 ans, le chasseur de 1re classe Quentin Pauchet, 21 ans et le chasseur de 1ère classe Dorian Issakhanian, 23 ans.

Selon le colonel Frédéric Barbry, porte-parole de l'état-major des armées, les trois militaires participaient à une mission d’escorte d’un convoi d’une trentaine de véhicules. Ils étaient à bord du même véhicule, un blindé léger. L'engin explosif était sans doute placé sur la route. Une enquête est en cours.

Qu'ils reposent en paix !

À nous le souvenir, à eux l'immortalité !

Nota : 1er RCC ==> 1er régiment de chars de combat, anciennement  1er régiment de chasseurs à cheval d'où le nom de chasseurs pour ces soldats !

_____________________________________________________________

Hussards du 2e RH de Hagueneau tombés au Mali le 02/01/2021
mali10.jpg

Deux militaires français ont été tués ce samedi en fin de matinée lors d'une mission de renseignement dans la région de Ménaka, au Mali, annonce l'Élysée. Un troisième soldat a été blessé, ses jours ne sont pas en danger.

La France pleure de nouveau ses soldats. Deux militaires français du 2e régiment de hussards de Hagueneau ont été tués en fin de matinée ce samedi, annonce l'Élysée dans un communiqué. Le sergent Yvonne Huynh et le brigadier Loïc Risser ont perdu la vie lors d'une attaque à l'engin explosif lors d'une mission de renseignement dans la région de Ménaka, au Mali, poursuit la présidence. "Leur véhicule a été l'objet d'une attaque à l'engin explosif improvisé", précise l'Élysée.

Dans un communiqué, le président de la République Emmanuel Macron a rendu "hommage à la mémoire de ces deux soldats, morts pour la France dans l'accomplissement de leur devoir". Le chef de l'État "partage la douleur de leurs familles, de leurs proches et de leurs frères d'armes et les assure de la gratitude et de la solidarité de la nation" et "salue le courage de nos soldats et les assure de sa confiance et de son soutien face à cette nouvelle épreuve". "Le président de la République réaffirme la détermination de la France dans son combat contre le terrorisme."

La ministre des Armées, Florence Parly, a elle aussi réagi ce samedi soir. Dans un communiqué, elle dit "s'incliner avec respect devant la mémoire de ces deux militaires morts pour la France" et "rend hommage à la force de leur engagement, leur courage et leur don de soi qui font honneur à la bravoure des hussards de Chamborant dont les missions de renseignement sont indispensables à la conduite des opérations".

Qu'ils reposent en paix !

À nous le souvenir, à eux l'immortalité !

_____________________________________________________________________

Coupure de presse de l'Est Républicain du 01/02/2021
Pierre lenhard.JPG

___________________________________________

Lettres du Président du comité

___________________________________________

Lettres du Président Général

Lettre n° 57 du Président Général du SF
lettre 57.JPG

____________________

Lettre n°58 du Président Général du SF
lettre 58.JPG

____________________

Lettre n° 59 du Président Général du SF
lettre 59 du PGSF.JPG

_______________________________

Lettre n° 60 du Président Général du SF
lettre 60 du SF.JPG

____________________

Lettre n°61 du Président Général du SF
lettre 61 du PG SF.JPG

Lettre n° 62 du Président Général du SF
lettre 62.JPG

Lettre n° 63 du Président Général du SF
lettre 63 pgsf.JPG

Lettre n° 64 du Président Général du SF
lettre 64.JPG