En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Foyer de Nantillois
maison histoire.png

Texte à méditer :   A nous le souvenir, à eux l'Immortalité.   Souvenir Français du canton de Dun-sur-Meuse
    Imprimer la page...

Foyer de Nantillois

Foyer de Nantillois

Traduction du document ci-joint dont je ne me souviens plus la provenance

nantilloisbis.JPG

Mémorial du 315e d'Infanterie à Nantillois, France

La rude crête de Montfaucon, position fortifiée de la ligne Hindenburg à quelques kilomètres à l'ouest de Verdun, a été capturée par la 79e division US, le 26 septembre 1918.
À trois kilomètres au nord s'étalent les ruines du petit village de Nantillois qui, après deux jours de sévères combats était capturé par le 315e régiment d'infanterie de la 79e division.
Lors de la prise de Nantillois, ce régiment a perdu 900 hommes et écrit un chapitre de l'histoire de guerre américaine qui restera dans les annales comme une action remarquable réalisée par une simple unité de combat.
Aujourd'hui s'est élevé au-dessus des ruines de guerre fumantes un nouveau village de Nantillois. Ses luisantes maisons de pierres grises avec leur toit de tuiles rouges et vertes et ses rues bien ordonnées sont entourées de toutes parts de riches terres agricoles.
Les cicatrices de guerre ont presque entièrement disparu, mais la mémoire de ces presque quatre années d'occupation par l'ennemi reste encore très présente dans la mémoire des anciens de cette petite communauté.
Dans cet esprit a été érigé le mémorial dédié aux héroïques morts du 315e d'Infanterie, AEF, dans le village de Nantillois dont la capture marque la plus grande réalisation d'un régiment de Philadelphie.
Sur un morceau de terrain de 30 mètres par 20, acheté par l'association du 315e d'Infanterie, se dresse un foyer dédié aux enfants du petit village français par les membres survivants du régiment.
En conformité avec le style architectural si familier des petits villages ruraux français, cette bâtisse remarquable se distingue par le fait qu'elle a été construite pour jouer un rôle très important dans la vie communautaire du petit village.
Elle peut tout aussi bien être utilisée par l'élite de la communauté pour organiser ses meetings que par les enfants qui lui trouveront des caractéristiques éducatives ou divertissantes.
Des plans sont en cours pour l'installation d'un projecteur mobile et d'un écran, d'appareils de gymnastique, d'une bibliothèque, et , ce qui est d'une importance primordiale, d'équipements sanitaires incluant 3 douches, une baignoire, des lavabos et des toilettes.
Ce foyer aura une double vocation. Il sera un centre pour la communauté villageoise, mais aussi, du fait de sa position sur la route principale qui mène au grand cimetière américain de Romagne, un centre de repos pour un grand nombre des milliers de voyageurs qui font le pèlerinage jusqu'au cimetière chaque année.
Ce mémorial a été érigé au coût total de $700 000. L'espoir du comité est de s'arranger pour trouver une dotation d’au moins $600 000 de façon à ce que le mémorial puisse être parfaitement entretenu et que sa maintenance soit pérennisée.
Les plans et la construction sont entre les mains de M. Louis Barthélemy architecte DESA de Verdun et l'approbation complète du projet dans celles de M. Victor Schleiter, maire de Verdun et député du département de la Meuse ainsi que celles du maire et du conseil municipal de Nantillois.
Il est important de remercier l'honorable Harry A. Mackey, Maire de Philadelphie qui a publiquement loué ce projet au bal du 315e d'Infanterie qui s'est tenu au Bellevue-Stratford le 3 avril 1929.
" Le mémorial qui doit être érigé dans le village de Nantillois par l'association du 315e d'Infanterie doit être pris en considération par chaque Philadelphien. C'est un projet très généreux et un geste qui n'est pas seulement unique, mais qui mérite une mention élogieuse de chaque citoyen de notre cité pour ce régiment fait du sang, des os et des tendons les plus fins de la cité de Philadelphie, qui a compté ses pertes les plus élevées dans la capture de ce petit village français.
Leur mémorial est d'autant plus splendide qu'il apporte un but utilitaire particulier à cette petite communauté française, se recommande aux générations à venir, aux enfants de France, et scellera pour longtemps les chaleureuses relations qui lient nos deux nations."
Nous vous recommandons, nos amis, ce projet comme l'un de ceux qui vous donnent la sensation d'être privilégiés en l'assistant.
Vous considérerez comme un honneur de savoir que par votre contribution vous avez contribué à rendre possible l'érection d'un monument dédié au sacrifice désintéressé des hommes qui ont quitté tout ce qui leur était cher pour soutenir la splendide tradition de leur pays et de leur régiment.
À eux ce mémorial est dédié et en leur mémoire, que ce travail soit accompli.

Foyer de Nantillois
nantillois06.jpg


Date de création : 07/06/2018 18:12
Catégorie : -
Page lue 1569 fois